A-D-S

« Le Registre Professionnel des Etiopathes est actuellement hébergé sur mon site professionnel pour des raisons de logistique. Il vous sera présenté prochainement un site dédié »

«Je profite de la dernière parution du « hors-série » de « 60 millions de consommateurs » (N°185 – octobre-novembre 2016) concernant les médecines douces pour vous annoncer la création d’un « Registre Professionnel des Etiopathes » ( www.registre-professionnel-etiopathie.fr). C’est une liste de professionnels de santé, tous reconnus par le ministère de la santé et ayant un numéro ADELI, également diplômés d’étiopathie. Ce répertoire permettra ainsi aux patients qui souhaitent trouver un étiopathe de pouvoir en consulter un, formé avec un minimum de 5000 heures d’études et dont le diplôme professionnel est reconnu par les pouvoirs publics (médecin, ostéopathe, chiropracteur, acupuncteur et autres professionnels de santé).

Ce registre des professionnels de santé est né de la volonté de quelques-uns de vouloir continuer à oeuvrer utilement pour la science en générale, pour l’anatomie-clinique et pour la médecine mécaniste en particulier. Nous avons ainsi créé il y a quelques années une association « ADS », qui est responsable de ce registre.

L’inscription à ce registre est gratuite et à pour vocation d’informer et d’orienter les patients qui souhaitent être pris en charge par un professionnel également diplômé d’étiopahtie et dont la consultation est remboursée par les mutuelles, tout en ayant la certitude d’une formation professionnelle du praticien, pour la sécurité des soins.

Ce registre est déposé chaque année près des autorités compétentes ainsi que des grands groupes de mutuelles.

L’etiopathie, à défaut d’être une profession reconnue, reste une formidable « discipline de la connaissance » dans la recherche de la cause des pathologies. Pour toutes informations complémentaires sur les raisons de la non reconnaissance de l’étiopathie comme profession par les pouvoirs publics vous pouvez consulter: « Etude sur « l’Etiopathie » : de la science à la dérive sectaire » – 2011/2015 in « jimmydesrumaux.fr »

 

Note personnelle
Responsable de l’association ADS, je ne peux que mettre en garde les patients, mes confrères ainsi que les étudiants qui pourraient se faire abuser par les propos mensongers et fallacieux des responsables  des Instances étiopatiques (IIE, RNE et IFE). Rappelons qu’ils ont  été condamnés par les tribunaux. Ces gens là ont détourné l’objet de nos associations historiques et sont à l’origine de la non reconnaissance de l’étiopathie et de la démission de plus de 800 de mes confrères (sur 1200!).

Le répertoire des étiopathes présenté par le RNE et l’IFE (entendu Registre National des Etiopathes et Institut Français d’Etiopathie) est simplement une liste d’étudiants diplômés des écoles d’étiopathie, ayant suivi un cursus de formation non reconnu, passé de 5200 heures à 3200 heures ces dernières années, et dont la pratique relève de l’exercice illégal de la médecine (voir article in « hors-série » de « 60 millions de consommateurs » N°185 – octobre-novembre 2016). Le répertoire présenté par notre association ADS à l’inverse est une liste de professionnels de santé, agréés, ayant tous un numéro ADELI, reconnus par les mutuelles, avec plus de 5000 heures de formations  et dont la pratique est reconnue par les pouvoirs publics.

L’étiopathie n’est pas une profession: c’est une « discipline de la connaissance », une méthode de travail et de recherche de la causalité des phénomènes pathologiques. Notre association continue également à «Réunir les spécialistes qualifiés en vue de la recherche scientifique dans le concept étiopathique de promouvoir la synthèse des applications de cette science et d’oeuvrer utilement pour son avenir tout en suscitant des liens d’amitié entre ses membres», selon la volonté de Christian Trédaniel.

Pour plus d’information pouvez nous contacter et laisser un message: contact@registre-professionnel-etiopathie.fr.Si vous êtes professionnel de santé, diplômé d’étiopathie, et que vous n’apparaissez pas dans cette liste, merci de nous contacter, avec nos remerciements au nom des patients. »